Nourriture

La diversité alimentaire est un point important, il faut diversifié au maximum pour qu'il n'y est pas de lassitude, et surtout pour évité les carences.

Je donne à mes anoles divers proies. Ils ont comme base alimentaire des grillons - blattes - criquets.

En compléments des Opiliones (faucheux), Araneus diadematus (épeire diadème), Musca sp. (élevée à partir de l'asticots pour évité les parasites), Pieris brassicae (piéride du chou). Le battement des ailles et le déplacements des pattes pour les araignées les stimulent à la chasse, en effet il seront plus attirés par une mouche que par un grillon.

Des larves comme Galleria melonella (teigne de ruche), Dermestes sp., Tenebrio molitor (vers de farine) sont données de temps en temps pour faire reprendre du poids à un individus un peu faible, ou pour faire prendre du poids aux femelles avant la période de reproduction.

Les Anolis vermiculatus étant assez grand mais aussi aquatique, des Poecilia reticulata (guppy) et Achatina fulica et Helix aspersa (escargot) viennent complété leur régime alimentaire

 

Les terrariums étant "équipés" de détritivores: collemboles, cloportes, iules, vers de terre il se peut que mes anoles puissent aussi en consommer.

De la compote est aussi proposé de temps en temps, 1 fois toute les 2-3 semaines environ.

Il est possible de donner du nectar, je n'ai pas encore fais ce test.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site